Quand ?
Quand ?

Village de Saint Sauveur

Demande de réservation(s)
Votre demande sera envoyée à vos :
    Vous recevez une copie de chaque demande par email !
    2 + 2 =
    Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

    Saint-Sauveur, c’est où ?

     

    Saint-Sauveur est une commune des Hautes-Alpes située entre Embrun et la station de ski des Orres, à l’est de la retenue de Serre-Ponçon. Dépourvu d’accès au lac, mais à seulement quelques kilomètres des plages, Saint-Sauveur est composé d’une petite vingtaine de hameaux dont la plupart sont situés le long de la D40 reliant Embrun aux Orres et de la D39a qui traverse la commune selon un axe nord/ sud. La partie basse est la plus urbanisée et concentre le développement de la commune aux abords de Baratier et d’Embrun.

     

    Aujourd’hui, la population de Saint-Sauveur dépasse les 450 habitants. Il n’existe pas réellement de village principal. Pourtant, l’église, la mairie et l’ancienne école sont concentrées en un même lieu, mais ce petit hameau est loin d’être le plus important. Il présente surtout l’avantage d’occuper une position centrale !

     

    La forêt du Méale s’étend sur la partie orientale du territoire et se prolonge sur la commune voisine de Crévoux. Le mont Méale marque d’ailleurs le point culminant de Saint-Sauveur avec ses 2 420 mètres.

     

    Que faire à Saint-Sauveur ?

     

    La forêt du Méale est parcourue par de nombreux sentiers de randonnée dont certains permettent de s’élever à plus de 2 000 mètres. J’ai eu plusieurs fois l’occasion de monter jusqu’au mont Méale. Si l’ascension n’est pas aisée, le sentier dégagé qui longe l’arête de la Ratelle en direction du Grand Parpaillon en est la récompense ! Quelle vue inoubliable !

     

    Il est cependant possible de profiter du panorama de façon plus simple. Aux hameaux des Manins, une table d’orientation a été installée il y a quelques années. À 1 300 mètres d’altitude, on domine déjà largement le lac et l’on peut aussi admirer les montagnes environnantes depuis l’aride Mont Pouzenc au sud jusqu’aux Aiguilles de Chabrières à l’ouest !

     

    Les hameaux ont conservé leur caractère agricole et alpin. On peut y trouver parfois une chapelle, comme celle de Saint-Claude aux Salettes, et l’église de Saint-Sauveur, dont l’origine remonte au XVe siècle, présente un beau clocher. Ses nombreuses peintures murales ont fait l’objet d’une restauration récente.

     

    Les enfants apprécieront tout particulièrement les chasses au trésor d’Explore Active au lieu-dit Combe Belle. Organisées sous forme de parcours ludiques d’orientation, mais aussi sportifs (rafting), elles sont proposées durant tout l’été aux enfants de 5 ans et plus.

     

    Où dormir à Saint-Sauveur ?

     

    Aux hameaux de Chanchorre et de Beauvoir, on assiste depuis plusieurs années à la construction de lotissements et de petits immeubles. Des particuliers mettent en location des logements qui présentent l’avantage d’être très bien situés aux abords d’Embrun et du lac de Serre-Ponçon.

     

    Les hameaux un peu plus reculés, sur les flancs montagneux ou dans la combe qui file vers l’est, disposent aussi d’une capacité d’hébergement en location saisonnière intéressante.

    Message d'information